Merci l’Hôtellerie

http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/restauration/2014-04/La-Team-France-unie-derriere-Nicolas-Davouze.htm?fd=team%20and%20france

« En se qualifiant, Nicolas Davouze est entré dans la spirale infernale et fabuleuse du François AdamskiBocuse d’or, résume François Adamski, président de la Team France. Maintenant, il doit réussir le concours du Bocuse d’or Europe à Stockholm, les 7 et 8 mai prochains. La Team France est là pour subvenir à ses besoins afin qu’il puisse se concentrer sur la cuisine, les garnitures, son organisation… Nous souhaitons tous qu’il soit fin prêt pour cette étape capitale qui détermine sa participation à la finale internationale du Bocuse d’or à Lyon ».
C’est en 2012 que la Team France est née. Une initiative des anciens lauréats qui souhaitaient offrir un sérieux coup de main à leur successeur, à l’image de ce qui se passaient déjà dans certains pays étrangers. Soutien financier, apport régulier d’ingrédients pour les entraînements et de matériels pour recréer un box à l’identique de celui du concours, transmission de savoir-faire et d’expérience des anciens gagnants, organisation de soirées de soutien, création d’un poster de présentation avec un graphiste, mise en place d’une campagne de communication… les missions sont nombreuses. Sous la présidence de François Adamski, les chefs Régis Marcon, Michel Roth, Philippe Mille, Yannick Alléno, Jérôme Jaeglé, Franck Putelat, Jacky Fréon, Fabrice Desvignes et Serge Vieira ont monté la Team France et ont pris les décisions stratégiques qui s’imposaient pour être efficace. Par exemple dans la recherche des sponsors qui est essentielle. Ils ont d’ailleurs réussi à tous les convaincre de rempiler pour la nouvelle édition. Depuis peu, la Team France s’est même étoffée avec l’arrivée d’Emmanuel Renaut, Thibaut Ruggeri (lauréat 2012), Jean-Marie Gautier, Guillaume Gomez, Bernard Leprince et Fabrice Prochasson (coach 2012).


Nicolas Davouze, sous-chef du Château Saint-Martin à Vence, son commis Justine Parret et son coach, le MOF Franck Ferigutti sont en partance pour la Suède. A leurs côtés, « une équipe d’enfer » comme la qualifie François Adamski.
« Il faut que les chefs sachent que le Bocuse d’or n’est pas un concours inaccessible, dit François Adamski. Il faut se lancer. La Team France est là pour aider le candidat »
. Avis aux candidats pour la session 2017.

Nadine Lemoine

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :